BÉBÉ + MAMAN = INSTINCT MATERNEL ?

 

Devenir maman, c’est devenir responsable d’un petit être qui sera intégralement dépendant de nous ! Et c’est flippant, parce qu’on n’a pas le droit à l’erreur. Il faudra bien assurer le moment venu. Bébé ne pourra trouver de maman intérimaire au cas où on ne correspondrait pas au poste. Maman, c’est un job à durée indéterminée.

 

L’instinct maternel : un attribut en sommeil ?

Alors, lors d’une première grossesse, on se demande toutes si on sera à la hauteur, si on aura la patience nécessaire, les bons réflexes, et cette constance propre aux mamans. D’après la légende, ce qui conférerait aux mamans ces nombreuses qualités serait l’instinct maternel. Mais comment savoir si on en est dotée ? Est ce qu’il fait partie du package ?

 


l’instinct maternel

est t’il compris dans le package ?


 

Percer le mystère féminin le mieux gardé !

L’instinct maternel, on vous en a bien parlé, mais c’est toujours aussi flou !

Et pour cause, la génération de nos mères semble avoir été frappée d’amnésie ! Alors que nos amies mamans prennent un malin plaisir à rester vague, de la façon la plus horripilante qui soit, une sorte d’omerta règne autour de l’instinct maternel. C’est un peu comme une société secrète, dont chaque étape est tenue secrète à l’initié, jusqu’à ce qu’il l’ait franchit.

 

La jeune maman doit mériter la connaissance par son expérience! !!! La réponse à ce mystère ancestral se transmet entre sages. L’instinct maternel étant le graal de l’épopée !

On vous apprend à respirer, à souffler, on vous donne même quelques cours d’anatomie ! Mais, pour le reste, rien!

On évoque les nausées, les contractions…Mais pas un mot sur le bouleversement psychologique entraîné par la grossesse ou sur ce qui nous attend après l’accouchement et le Tsunami bébé!

 

L’instinct maternel : Passer au second plan !

Devenir maman, c’est tout un concept. Et, selon moi, l’instinct maternel c’est comme l’odorat. C’est un sens qui se développe au contact de bébé. Bien qu’on ne supporte pas les gosses capricieux au resto ! J’en sais quelque chose !

Dès la naissance de bébé, on est quasiment hypnotisée. Un peu comme si on était téléguidée… Tout nous ramène à lui.

 

On est fascinée par ce petit être dont on a tout à apprendre, alors qu’il fait déjà partie de nous.

On apprend à le connaitre, à discerner ses humeurs, à deviner son état, à savoir quand il se sent bien ou mal. On découvre un autre mode de communication, au point qu’il remplace le langage… Bébé nous révèle à nous même, il nous dote même d’une sorte de sixième sens. L’instinct maternel.

 

« L’abnégation de soi » est quasi instantanée ! On aimerait être égoïste et prendre du temps pour soi, mais on n’y arrive pas ! Ou du moins au début…

Un enfant, c’est l’empathie dans sa version la plus pure ! Quand il a mal, vous avez mal… Lui, c’est une prolongation de vous avec une personnalité qui lui est déjà propre, et une couche…

 

L’instinct maternel : un sens primaire

L’instinct maternel est un sens animal, qui prend le dessus à la naissance.

Ses besoins, qu’ils soient primaires ou secondaires, deviennent notre priorité !  Mais il entraîne aussi bon nombre d’angoisses et d’inquiétudes. Même si on n’a le temps de ne faire qu’un repas par jour, si bébé ne mange pas bien, on est nouée. S’il est malade, on ne vit plus. Bien qu’on ne soit pas pratiquante, on prie à chaque poussée de fièvre.

Même si ceux des autres continuent de nous exaspérer, le notre c’est différent ! On fait preuve d’un calme olympien quand il ne fait pas ses nuits ou casse notre vase préféré.

 

Disons simplement que, l’instinct maternel, c’est de faire passer le bien être de son enfant avant le sien ! Même s’il s’exprime différemment, en fonction de notre passif et de notre personnalité. Même si, force est de constater, en suivant les actualités, qu’il est plus ou moins développé chez certaines! (Dans ces moments là je me dis qu’on devrait passer un permis avant de pouvoir devenir parents ! Surement mon côté Deng Xiaoping ! En même temps, s’il en faut un pour conduire un jet ski…)

 


Devenir parents : il n’y a pas de mode d’emploi

Contrairement à l’instinct maternel, qui est naturel, l’éducation c’est beaucoup plus complexe ! Ça nécessite parfois de contrarier son enfant pour son bien ! Quitte à se faire du mal ! Et ça n’est pas du tout spontané ! Il faut souvent se faire violence pour trouver le bon dosage et devenir parent.

 

Product successfully added to your shopping cart
Quantity:
Total:
There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.
Total products:
Total shipping:  To be determined
Total:
Continuer vos achats Payer votre commande