Le travail après bébé : Pas une fatalité !

Le retour au travail après bébé est parfois compliqué ! Beaucoup de maman appréhendent ce moment fatidique et envisagent le congé parental. Mais est-ce vraiment la solution adéquate ?


 

Le congé parental : c’est quoi ?

 

Le congé parental d’éducation est un congé qui peut débuter dès la fin du congé maternité et qui peut se prolonger jusqu’au 3 ans de l’enfant. Une mère peut aussi prendre un congé parental après son retour au travail dès lors que son enfant a moins de 3 ans. Ce congé spécifique permet aux mamans et aux papas d’interrompre ou de réduire leur temps de travail pour s’occuper pleinement de leurs enfants, tout en recevant une contrepartie financière.

 

La durée du congé parental est renouvelable et dépend de plusieurs facteurs, notamment du nombre d’enfants et des années de cotisations vieillesses. Mais tous les parents peuvent en bénéficier, dès lors qu’ils ont un an d’ancienneté dans leur entreprise. Pour le premier enfant, la durée maximum du congé parental rémunéré est de 6 mois. Au-delà vous pouvez le prolonger mais sans contrepartie financière.

 

Un droit !

 

Légalement le congé parental est un droit que votre employeur ne peut pas vous refuser à partir d’un an d’ancienneté dans l’entreprise! Le congé parental peut prendre deux formes : à temps plein ou à temps partiel

 – Si vous choisissez un congé parental total, votre contrat de travail est suspendu pendant la durée du congé parental. Vous conservez vos avantages, comme les congés payés mais vous êtes dispensez de venir travailler et ne percevez plus votre salaire. La Caf vous versera alors un montant forfaitaire compris entre 390€ et 580€.

 

– Dans le cadre d’un congé parental à temps partiel votre contrat de travail fera l’objet d’un avenant, qui indiquera la durée du congé et la durée de travail effective. Le temps de travail du congé parental partiel doit être inférieur à 16 heures par semaine.  Le rémunération de la Caf sera calculée en fonction de votre temps de travail. Elle pourra aller de 570 € pour une durée égale à un mi-temps, à 330€ pour une durée comprise entre 50% à 80%.

 

 

Comment faire votre demande de congé parental ?

 

Si vous prenez votre congé parental à la suite de votre congé maternité, il faut prévenir votre employeur un mois avant la fin du congé maternité. Vous devez lui adresser une lettre recommandée avec accusé de réception, en précisant la date du début du congé et sa durée.

Si vous ne prenez pas votre congé parental dans la foulée de votre congé maternité, vous devez prévenir votre employeur deux mois à l’avance.

 


 

Quelles incidences sur mon emploi !

 

Même si à première vue la solution paraît idéale, qu’en est-il des conséquences réelles pour les carrières professionnelles des femmes ?

Malgré les idées reçues sur le progressisme en la matière, la maternité constitue, encore aujourd’hui, un frein professionnel.

 

 

La réforme du congé parental

 

Pour pallier les disparités entre les hommes et les femmes, Najat Vallaud Belkacem a mené une réforme, qui se veut incitative.

La réforme du congé parental de l’ancienne Ministre a pour objectif d’encourager les hommes à prendre des congés parentaux ! En effet, quand on y réfléchi, si hommes et femmes peuvent avoir recours à ces congés, les disparités seraient considérablement amenuies entre les deux sexes ! Et la parentalité ne pèserait plus sur la carrière des femmes… Bref le rêve !  Sauf que l’argent reste le nerf de la guerre ! et que les femmes sont encore et toujours moins bien payées que les hommes ! Et si les salaires étaient égaux ? Une nouvelle dichotomie ne risquerait-elle pas de naître entre les salariés avec enfants et ceux qui n’en n’ont pas ?

 

 

 

Product successfully added to your shopping cart
Quantity:
Total:
There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.
Total products:
Total shipping:  To be determined
Total:
Continuer vos achats Payer votre commande