Enfin seule avec bébé ?

Pas facile de proffiter de son nouveau né à la maternité ! Mais après un séjour riche en émotion, le retour à la maison avec bébé approche !


 

Retour à la maison avec bébé : home sweet home !

 

Après 2 jours à la maternité on trépigne déjà ! C’est avec impatience qu’on attend le jour de notre retour à la maison avec bébé. On hâte de retrouver notre maison et notre intimité ! Parce que même si on n’a pas subit une opération à cœur ouvert, on est vite infantilisées, en milieux hospitalier. Et même si ça défie toute logique, la maternité c’est pas de tout repos ! Sans compter qu’il y a quand même plus chaleureux qu’une chambre d’hôpital ! Durant les premiers jours de bébé on a envie d’ambiance cosy et douce. On rêve de se lover dans un plaide tout doux avec bébé (lien plaides) bébé, loin des bruits des chariots métalliques que trimballent les infirmières et des néons aveuglants.

 

 

Retour à la maison avec bébé : Up and down !

 

Le jour J, on saute sur nos bagages, en faisant l’impasse sur l’angoisse naissante, qui se loge déjà au creux de notre poitrine. Lassée par les visites et les prises de tensions à répétitions, le retour à la maison avec bébé tombe à point nommé !

 

Quel satisfaction de rentrer chez soit et de retrouver l’intimité de sa maison avec bébé! On s’empresse de lui faire faire le tour du propriétaire. Mais une fois qu’on la installé dans le petit cocon qu’on lui a préparé et qu’on a pris le bain, dont on avait tant rêvé, le déni s’évapore et laisse toute sa place à l’angoisse…

 

De retour à la maison avec bébé, on est très vite rattrapée par un grand sentiment de solitude. On est seule et responsable d’un être humain alors qu’on a en tout et pour tout 4 jours d’expériences !

 

Si on regarde les choses avec un peu d’objectivité la peur de ne pas être à la hauteur est aussi saine que légitime ! Et bien qu’à la maternité l’omniprésence du personnel hospitalier nous tapait sur le système, on se sent désormais abandonnée.

 

 

Apprentis maman : on a peur de tout !

 

Le retour à la maison avec bébé n’est pas de tout repos pour les jeunes mamans !

 

Pour les novices chaque pleure de bébé est anxiogène. On a du mal à prendre du recul et à faire simple! En d’autre terme au lieu de rester calme et d’essayer le trio couche, biberon, rot, on envisage tout de suite le pire !

 

Quand vient la première crise de larmes ! panique ! Même si on la changé plusieurs fois à la maternité et que le biberon n’a déjà plus de secrets pour nous… On perd pieds ! D’un coup plus rien ne nous paraît évident ! On est envahie par la peur de mal faire…  Ou pire encore, de faire du mal à notre bébé  « Et si je tenais mal le biberon ? » « Et si il faisait une fausse route ? » « Je ne pourrais même pas lui taper dans le dos il est trop fragile ! » « Et si il s’étouffait ? » Mon dieu je risque de tuer mon bébé! »

 

STOP ! La peur de ne pas être à la hauteur ne doit pas virer à la psychose ! 50% des mamans sont concernées par le baby blues.

 

 

 

 

 

Product successfully added to your shopping cart
Quantity:
Total:
There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.
Total products:
Total shipping:  To be determined
Total:
Continuer vos achats Payer votre commande