Le baptême de Mini me : de A à Z

Les traditions ont parfois leur importance. Sans compter que nos aînés sont là pour nous les rappeler ! Aux alentours du 4ème mois de bébé on commence à songer au baptême. Mais faire baptiser son bébé ça n’est pas si simple ! On vous dit tout sur l’organisation du baptême.


 

 

Faire baptiser son bébé : À quel âge ?

 

On se demande souvent à quel âge il vaut mieux faire baptiser son bébé. Si avant les bébés étaient quasiment baptisés dès la naissance, aujourd’hui les parents  préfèrent souvent attendre un peu pour des questions de confort évidentes !

 

Dans une église, il fait souvent froid et les nouveaux nés n’apprécient que moyennement le contact de l’eau sur leurs visages, même bénite !

 

Sans compter que, pour la majorité des trentenaires, le baptême est plus une occasion de partager un moment agréable en famille qu’une étape religieuse décisive ! Mais bon, dans le doute mieux vaut protéger Mini me des flammes de l’enfer.

 

Idéalement, pour passer un moment sympa il faudrait attendre les 3 ans de bébé pour organiser le baptême. Mais bon on ne peut pas pousser mémé dans les ortis ! Et le curé ferait grise mine…Le juste milieu se situerait plutôt entre 6 et 9 mois.

 

 

 

 

 Le baptême : Par où commencer ?

Pour organiser le baptême de son bébé il faut prendre plusieurs paramètres en compte. Alors que la plupart d’entre nous voient ça comme une formalité, la liste des contraintes est longue. Faire baptiser son bébé ça revient à organiser un événement à part entière ! On se perd dans les démarches administratives et on ne sait plus par où commencer !

 

1 La saison

Sachant qu’on a quelques mois de battement pour organiser la rencontre de bébé avec le divin, on peut se permettre de choisir le moment idéal. La petite robe blanche et l’eau seront mieux vécues à l’arrivée des beaux jours. Et puis aucune maman n’est enthousiaste à l’idée de voir son bébé se transformer en Mister freez à l’eau bénite !

 Un baptême printanier c’est définitivement plus sympa et quitte à organiser une réunion familiale autant le faire au soleil !

 

2 Le lieu

Si on habite Paris mais qu’on souhaite faire baptiser son bébé dans la maison de campagne familiale, il faut une dérogation.  Délivrée par l’église de la circonscription des parents  (déterminée en fonction de l’adresse de la résidence principale des parents) de l’enfant , ce passe droit permet d’organiser le baptême dans une autre église. Une fois obtenue la dérogation doit être ensuite remise à la paroisse du lieu de votre choix

En fonction du curé de votre église, obtenir la dérogation peut s’avérer plus ou moins compliqué. Certains voudront d’abord rencontrer les parents pour philosopher sur leur foi, alors que d’autres vous envoient le papier scanné suite à votre coup de fil ! Par la suite, il faudra rencontrer le prêtre de l’autre église pour expliquer ce qui motive votre initiative. Les souvenirs d’enfance et les bons moments passés en famille suffisent souvent à obtenir gain de cause.

 

3 La date

Mieux vaut directement demander à la paroisse ses dates disponibles sur un créneau assez vaste, d’avril à juin par exemple. Bébé a attendu 6mois, il n’est pas à une semaine prés ! Sans compter que l’église vous donnera surement le choix entre deux ou trois week-end sur la période déterminée.

Ce qui vous permettra de sonder les membres de votre famille et de croiser les dispos de tout le monde ! Parce qu’entre les desiderata de tata Josiane et les week-end overbookés du parrain et de la marraine ce n’est pas gagné !!!

 

4 Administrativement

Mais le casse tête ne s’arrête pas là ! Il faut encore dégoter les certificats de baptême des parrains et marraines ! Et rares sont ceux à conserver ces manuscrits dans leur table de chevet. Ça requiert souvent une sollicitation auprès de leurs parents ou même de l’église où ils ont été baptisés…

 

5 La préparation religieuse

Pour les parents, la préparation comprend souvent un rendez-vous avec le prêtre qui s’assurera des motivations qui les poussent à faire baptiser bébé. En revanche, pour le parrain et la marraine l’implication requise est plus importante. Selon le curée, la préparation au baptême de l’enfant nécessitera plusieurs rendez-vous. Lorsque le lieu du baptême ne se situe pas sur le lieu d’habitation, le prêtre peut se montrer plus souple. Mais mieux vaut s’en assurer avant de tout enclencher !

 

6 Le programme de l’événement

Même si vous êtes sans doute surexcitée à l’idée de réunir famille et amis pour l’ événement, ne perdez pas de vue l’essentiel !

Pour votre enfant ça sera une journée éprouvante.  Entre le monde, ce lieu inconnu, l’effervescence et l’étranger qui lui met de l’eau sur le font, il sera loin de sa routine habituelle. Il se peut qu’il soit déstabilisé ou simplement fatigué !

Même s’il oubliera très vite ces désagréments, trouvez une alternative à la suite du programme pour qu’il puisse se reposer. En d’autres terme le déjeuner à rallonge très peu pour bébé ! Prévoyez un nounou qui pourra veiller sur lui pendant que vous jouerez les prolongations entre adultes !

 

 

 

 

 

 

 

Product successfully added to your shopping cart
Quantity:
Total:
There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.
Total products:
Total shipping:  To be determined
Total:
Continuer vos achats Payer votre commande