Le symptôme incontournable de la grossesse !

 

Dès le 1er mois de grossesse, et avant même de savoir que vous étiez enceinte, vous aviez déjà cette sensation d’écœurement constant.
Le même barbouillement qu’après une soirée bien arrosée ! Oui, mais voilà : sans alcool la fête et moins folle ! Et on assume plus difficilement une gueule de bois non festive. Les nausées matinales apparaissent au cours du 1er mois de grossesse et touchent entre 70% et 85% des femmes enceintes. Certaines femmes sont mêmes victimes des nausées matinales dès la 1ère semaine de leur grossesse.


Les nausées matinales : Le cauchemar des futures mamans

 

On sait que la plupart des femmes enceintes en souffre mais on ne sait pas pourquoi !

Même si ce phénomène reste un mystère médical, les scientifiques pensent que les nausées matinales sont dues aux hormones. Par ailleurs des études auraient révélées que plus le Taux d’hormones (thyroxine et gonadotrophines chorioniques humaines) était élevé, plus les femmes étaient malades.

 

Pour d’autres, les nausées matinales sont un mécanisme corporel ancien qui ce serait mis en place pour protéger le fœtus de certains aliments. Et, après tout, ça n’est pas si farfelu ! Même si l’alcool est déconseillé aux femmes enceintes, une simple gorgée suffit à nous rendre malade. Comme si notre organisme effectuait un tri automatique !

 

Si les nausées matinales sont très inconfortables, elles ne sont pas nocives pour votre bébé ! Elles deviennent problématiques que lorsqu’elles empêchent la future maman de s’alimenter, en entrainant une perte de poids. Dans ce cas l’obstétricien pourra demander l’hospitalisation de cette dernière pour stopper la perte de poids et éviter sa déshydratation. Mais ce phénomène, nommé l’hyperémèse de la grossesse, ne concerne que 1% des femmes enceintes.

Mais si, dans 99% des cas, les nausées matinales sont inoffensives, elles n’en restent pas moins difficiles à vivre au quotidien.


 

Comment soulager les nausées ?

 

  1.  Zen : si vous sortez du lit tout azimut, en retournant votre appartement, vous allez amplifier le phénomène. Le stress et les angoisses ont le même effet ! Alors on se la joue « Dalaï Lama », imperturbable quelque soient les circonstances.
  2. Des repas fractionnés et légers : pour prévenir les nausées matinales, mieux vaut ne pas rester le ventre vide. Ainsi, après vous être levée calmement, en toute décontraction, prenez un petit déjeuner équilibré. Evitez les saucisses et les oeufs à l’anglaise, trop lourd et odorant dans votre état ! Plusieurs repas légers sont plus appropriés aux femmes enceintes. Et pour cause, plus un repas est lourd, plus votre organisme risque de le rejeter.
  3. Pas de café : Il accentue souvent les nausées. Par ailleurs il n’est pas recommandé pour bébé.
  4. Exit les odeurs fortes : Enceinte, votre odorat est décuplé et provoque des nausées matinales. Evitez de cuisiner, de faire le ménage ou d’aller chez le poissonnier. Votre homme se fera un plaisir de s’acquitter de ces tâches si c’est pour votre bien ! Et si le parfum de votre mari, que vous adoreriez, vous indispose désormais, rangez-le jusqu’à nouvel ordre !
  5. Les antis vomitifs : À prendre uniquement sur la prescription de votre médecin, certains médicaments peuvent réduire momentanément les nausées matinales. Mais parfois, les avaler, sans les vomir dans la foulée, relève du miracle !
  6. Le coca : Bien que ce ne soit pas la boisson healthy par excellence, il faut reconnaître qu’il calme les nausées. Pour ne pas rendre bébé accro au sucre, privilégiez le zéro.
  7. Evitez les espaces enfumés : En plus de vous donner la nausée ils sont nocifs pour bébé

Product successfully added to your shopping cart
Quantity:
Total:
There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.
Total products:
Total shipping:  To be determined
Total:
Continuer vos achats Payer votre commande