L’épuisement post accouchement !

 

Vous êtes exténuées et c’est tout naturel ! La fatigue après l’accouchement est légitime. L’accouchement requiert un effort physique indéniable. Le fait que depuis toujours les femmes endurent cette épreuve haut la main, n’amenuie en rien le traumatisme corporel engendré. Durant les premiers jours de bébé on se sent comme un marathonien après un entraînement excessif, à la fois en miettes et euphorique d’avoir franchit  la ligne d’arrivée.


La fatigue après l’accouchement : un état justifié !

 

Même si on est soulagée et plus heureuse que jamais de voir le résultat de 9 mois d’attente, on est terrassée par la fatigue. Notre corps est en chantier. Chaque mouvement est un effort, même le fait de porter bébé réveille des douleurs insoupçonnées. Alors qu’on aurait bien besoin d’une nuit réparatrice, aucune position n’est confortable ! On passe nos nuits à se tortiller et à se retourner jusqu’à ce que le bal du personnel médical reprenne… Au delà de la fatigue on est envahie par un sentiment de frustration intense. On aimerait être en forme et alerte pour pouvoir profiter de bébé au maximum. Mais la sensation de fatigue après l’accouchement, additionnée à notre corps endolori, constitue un obstacle considérable ! Et quand le sommeil nous gagne on a tendance à lutter pour ne pas en rater une miette…

 

 

Un état légitime : comparable à celui des athlète de haut niveau

 

Même si on s’en doutait, une étude menée par l’Université du Michigan a officiellement révélé que les séquelles de l’accouchement étaient comparables à celles qui étaient observées sur les athlètes de haut niveau. Et oui ! Rendons enfin à César ce qui lui appartient ! Même si vous n’êtes pas coutumières des salles de sport et que vous préférez l’ascenseur aux escaliers, vous avez réalisées une performance non négligeable ! Alors n’ayez pas honte de votre état de fatigue après l’accouchement !

 

 

Une transition éprouvante !

 

La fatigue après l’accouchement s’explique par les nombreuses transformations opérée par votre corps, du début de la grossesse jusqu’au retour de couche.

 

Tout au long de la grossesse votre corps n’a cessé de s’adapter pour accueillir bébé. Pour effectuer ces nombreuses transformations corporelles, votre organisme a considérablement puisé dans ses ressources d’énergies.

 

Puis dès l’accouchement, et au-delà de l’effort fourni pendant la naissance, votre corps doit déjà opérer le processus inverse, pour retrouver son état initial !  Il  ponctionne ainsi vos dernières cartouches !!!

 

Sans compter que les pertes de sang, dues aux suites de couche n’arrangent rien ! Plus les pertes sont importantes plus vous êtes en manque de fer. Alors que la chute des hormones vient elle aussi en rajouter une couche, en influant sur notre morale.

 

 


Le corps après l’accouchement :

Un accouchement entrainent irrémédiablement des séquelles. Séquelles dues aux impondérables de la naissance de bébé. Le corps après l’accouchement subit de nombreux désagréments..

 

Product successfully added to your shopping cart
Quantity:
Total:
There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.
Total products:
Total shipping:  To be determined
Total:
Continuer vos achats Payer votre commande