Les restrictions de la grossesse

 

Dès le 1er mois de grossesse, vous allez être confrontée aux interdits de la grossesse. L’alimentation, mais aussi les médicaments, les solvants, les moyens de locomotion, les produits cosmétiques et le sport…, la liste des restrictions est longue ! Les interdits sont nombreux, pendant la grossesse, et ne se limitent pas aux cigarettes et à l’alcool. Quand les nausées nous laissent un peu de répit, on ne peut pas céder à nos envies.En plus d’être chamboulées par le changement de vie imminent, on doit modifier toutes nos habitudes en un temps record. Au-delà de ne pas pouvoir consoler nos angoisses avec un verre de vin, le champ des possibilités est restreint dans la plupart des domaines.


Les interdits pendant la grossesse !

 

Alimentation : un régime stricte

Contrairement aux idées reçues, les contre-indications alimentaires de la grossesse ne concernent pas que la viande et le poisson cru. De nombreux aliments, moins connus, sont interdits pendant la grossesse.  La liste des aliments à éviter enceinte comprend des restrictions insoupçonnées, quand la toxoplasmose ne nous assène pas le coup de grâce !

 

Tabac et alcool : les classiques!

Evidemment, sur le podium des interdits pendant la grossesse, on retrouve le tabac et l’alcool ! Au fur et à mesure des études, ils sont de plus en plus montrés du doigt ! Si avant on autorisait un verre de temps en temps, désormais, c’est la tolérance zéro qui prime ! Pourtant, en tête à tête, les obstétriciens ne sont pas alarmés à l’idée qu’on puisse boire une coupe de champagne. En revanche la cigarette ne laisse aucune place au débat !

 

 

Malade et enceinte : Miser sur la prévention !

La grossesse nous renvoie au stade sommaire de la médecine! Une ère dans laquelle l’unique traitement envisageable est le paracétamol. Que vous ayez des maux de tête ou une angine, c’est la seule option ! Des médicaments communs, comme les anti-inflammatoires, ou même l’aspirine, peuvent entrainer de graves conséquences sur le fœtus.

La plupart des médicaments étant interdits pendant la grossesse, les possibilités sont restreintes. Alors, on pense médecine naturelle. Mais, surprise, certaines huiles essentielles sont elles aussi déconseillées! Et il faudrait que vous courriez un véritable danger pour que votre médecin vous mette sous antibiotiques. Pendant la grossesse, mieux vaut jouer la carte de la prévention et proscrire l’automédication. Le paracétamol, le sérum physiologique et le miel sont vos seuls alliés.

 

Les solvants

Bien qu’on n’ait pas une grande passion pour le ménage, nettoyer quoi que ce soit enceinte c’est compliqué ! L’inhalation de solvants est nocive pour bébé. Les produits ménagers, la laque, le dissolvant et la peinture font partie des interdits de la grossesse.

Fuyez mamie et sa bombe de lac ! Cette fois c’est vital !!! Prenez une femme de ménage. Et si vous ne pouvez pas vous passer de manucure, optez pour le dissolvant le moins agressif qui soit !

 

Les cosmétiques :


Enceinte, le simple fait d’appliquer de la crème de jour sur notre visage devient un défit !


Enceinte, le simple fait d’appliquer de la crème de jour sur notre visage devient un défi. Les composants de certains produits s’infiltreraient sous les couches inférieures de la peau, en entrainant des conséquences sur le fœtus. Par précaution on déconseille aux femmes enceintes d’utiliser tous produit qui ont fait ou font l’objet de polémiques, même si leurs nocivités n’ont pas encore été prouvées. Ainsi, le principe de précaution proscrit les cosmétiques qui contiendraient des perturbateurs endocriniens, comme le parabène. Mais aussi les produits à base de vitamine A ou de dérivés, suspectés d’entrainer des malformations fœtales.

 

Enfin, on invite les femmes enceintes à éviter les soins parfumés. Car, en plus d’être allergènes, ils sont photo-sensibilisants et favorisent l’apparition des masques de grossesse. Pour éviter ces composants, mieux vaut acheter ses produits en pharmacie, en privilégiant les marques à base d’eau thermale, souvent pauvres en parfum et parabène. Pour plus de précaution, n’hésitez pas à vous renseigner sur la composition !

 

Sport : sous haute surveillance!

Pour les sportives, l’entrainement nécessitera quelques ajustements. Il faut évidemment oublier les sports de combats et les cours d’abdos fessiers.L’équitation, le jogging, le tennis, l’aérobic et le vélo sont aussi fortement contre-indiqués durant la grossesse. Car ils comportent des risques traumatiques importants et peuvent provoquer des fausses couches. En revanche, la natation est très plébiscitée par les obstétriciens, parce qu’elle comporte de nombreux bienfaits. Elle permet aux futures mamans de conserver une bonne condition physique, tout en soulageant les douleurs dorsales. Et si vous avez une aversion pour les piscines publiques, vous pouvez opter pour le yoga prénatal ou la marche !

 

Les moyens de locomotion! 

Enceinte, partir en week-end peut relever du casse tête chinois ! Dans la famille des interdits pendant la grossesse, je vous présente les transports !Au cours de la grossesse, les longs trajets en voiture sont déconseillés. Si vous comptiez profiter de votre congé mat pour faire un road trip c’est raté ! Les vibrations et les à-coups peuvent favoriser les fausses couches. Quant à l’avion il est à proscrire en fin de grossesse. La pressurisation de l’air peut entraîner des complications. Le moyen de transport le plus approprié pendant la grossesse c’est le train!

Product successfully added to your shopping cart
Quantity:
Total:
There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.
Total products:
Total shipping:  To be determined
Total:
Continuer vos achats Payer votre commande