Rendez vous avec l’anesthésiste

 

La consultation avec l’anesthésiste, c’est le rendez-vous incontournable du 8ème mois de grossesse. Cette consultation est obligatoire, même si vous souhaitez accoucher sans péridurale.


La consultation avec l’anesthésiste : mieux vaut prévenir que guérir!

 

Que l’anesthésie soit programmée ou pratiquée dans l’urgence, l’anesthésiste doit prendre quelques précautions pour votre santé et celle de bébé, en cas de complications.

 

Ce rendez-vous permet de compléter votre dossier obstétrical. Il  permet  notamment de recueillir toutes les informations nécessaires pour pratiquer une péridurale ou une césarienne en cours de travail.

 

La moitié des césariennes n’est pas planifiée, alors que 50% des femmes qui souhaitent initialement accoucher sans péridurale changeraient d’avis en cours de travail. Dans l’un des cas de figure  la consultation avec l’ anesthésiste abrègerait vos souffrances, tandis que dans l’autre, elle pourrait tout bonnement vous sauver la  vie et celle bébé !

 


Alors il n’y a pas de quoi trainer les pieds…


Les éléments clés de la consultation !

 

Lors de la consultation avec l’anesthésiste, le médecin étudiera minutieusement le bilan sanguin, préalablement prescrit par votre obstétricien.

 

L’anesthésiste vous fera ensuite passer un examen complet. L’objectif de cette consultation avec l’anesthésiste est de déceler les éventuelles contre-indications à une anesthésie partielle ou générale.

 

Durant la consultation avec l’ anesthésiste, on s’intéressera particulièrement à vos antécédents médicaux et chirurgicaux. On  s’inquiétera aussi du déroulement de  vos précédentes anesthésies, de vos éventuels traitements médicaux et allergies. Parce que, comme toutes anesthésies, celles qui sont pratiquées durant la grossesse ne sont pas anodines.

 

 

Les contre-indications à la péridurale

 

Dans de rares cas, la péridurale ne peut pas être pratiquée en raison de votre état de santé générale, ou en fonction de certains facteurs qui pourraient apparaître le jour J.

 

Contre-indications générales : L’anesthésie est contre-indiquée si vous avez des problèmes de coagulation sanguine, une déformation importante de la colonne vertébrale, mais aussi si vous souffrez d’infection de la peau dans la région lombaire ou de problèmes neurologiques.

 

Contre-indications circonstancielles : Mais certaines contre-indications sont circonstancielles. De ce fait elles ne peuvent ni être soulignées durant la consultation avec l’anesthésiste, ni consignées dans le dossier obstétrical ! Le jour de l’accouchement, des contre-indications de dernière minute peuvent survenir. Notamment si vous êtes fiévreuse, ou si votre col dépasse 8 cm d’ouverture lors de votre arrivée à la maternité.

 

Product successfully added to your shopping cart
Quantity:
Total:
There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.
Total products:
Total shipping:  To be determined
Total:
Continuer vos achats Payer votre commande