Un câlin pas comme les autres !

 

Initialement réservé aux bébés prématurés, le peau à peau est désormais encouragé dans de nombreuses maternités. Après la naissance, le bébé est installé nu sur la poitrine de sa maman et, quelque fois, sur le torse de son papa. Cette pratique permettrait notamment, de rendre la transition plus douce pour l’enfant en reproduisant l’environnement de vie utérine.


 

Le peau à peau : de nombreux avantages

 

Parmi les nombreux bienfaits du peau à peau, les naturalistes et les pros allaitements ventent principalement l’attachement maternel. En s’appuyant sur le fait que le contact du peau à peau active la production d’ocytocine, l’hormone qui favorise les montées de lait et donc l’allaitement, elles en concluent que lien maternel naitrait à ce moment là.

 

Mais pour beaucoup, ce raccourci est simpliste et réducteur, et viserait surtout à mettre l’allaitement sur le devant de la scène.

 

En effet, si cette pratique est appréciée par les mamans qui souhaitent câliner le bébé qu’elles ont porté durant 9 mois, rien ne porte à croire qu’il conditionne les sentiments qu’elles ressentent pour leur enfant.

 

Ceci dit, sans être aussi radicale, on peut apprécier les aspects positifs de ce moment privilégié. Déjà parce qu’enceinte on attend ce câlin avec impatiente durant 9 mois. Et ensuite parce qu’il octroie à bébé une transition en douceur après le tumulte de l’accouchement.

 

Les bienfaits du peau à peau :

 

  1. L’hypothermie : Initialement pratiqué en cas de naissances prématurées, le peau à peau permet de réchauffer bébé et d’éviter les risques d’hypothermie. Le contact du peau à peau agit comme une couveuse naturelle : lové contre sa maman bébé se réchauffe tranquillement dans un environnement qui lui est familier.
  2. La transition : Lors de l’accouchement bébé est brutalement arraché à son cocon. Le peau à peau lui permet vraisemblablement  de retrouver ses repères, et de retrouver l’environnement de la vie utérnie de bébé. Tandis que sa position lui laisse entendre à nouveau les battements du cœur de sa mère, de sentir son odeur, il est enveloppé dans ses bras pendant qu’elle peut le rassurer en lui parlant tout doucement.
  3. Le contact : Le peau à peau active la production d’hormones favorables à l’adaptation de bébé. Ce contact rassurant va diminuer progressivement le taux d’adrénaline généré par le stress de l’accouchement, tout en activant la production d’andorphine qui agit comme un calmant naturel.
Product successfully added to your shopping cart
Quantity:
Total:
There are 0 items in your cart. There is 1 item in your cart.
Total products:
Total shipping:  To be determined
Total:
Continuer vos achats Payer votre commande